Perge : Le bois énergie, quelques informations à lire en premier

Sommaire

Pourquoi choisir le bois ?
L'énergie renouvelable n°1 en France
Une énergie sous-exploitée
Une énergie qui concourt à notre indépendance énergétique
Une énergie qui crée des emplois

Le bois : une énergie moderne qui préserve notre environnement
Des appareils au rendement élevé
Des rejets de poussières limités
Une hygiène de combustion de premier plan

Quelques données techniques
Masse volumique et masse apparente
Pouvoir calorifique selon les essences et correspondance énergétique simplifiée avec les énergies fossiles

Préambule pour un bon fonctionnement
La combustion du bois
Une bonne cheminée pour un bon fonctionnement

 

Perge vous explique tout : Pourquoi choisir le bois ? 

L'énergie renouvelable n°1 en France

Grâce à la gestion durable maîtrisée de nos forêts, le bois constitue une énergie réellement renouvelable. Cette position est renforcée par les performances des appareils de chauffage au bois telles que les chaudières d'aujourd'hui. En effet, leur rendement et leur hygiène de combustion leur confère des qualités environnementales de premier plan. Le bois est ainsi l'énergie renouvelable n°1 en France (10.200 ktep en 2012), loin devant l'énergie hydraulique (4.900 ktep), l'éolien (1.300 ktep) ou le solaire (450 ktep).

Une énergie sous-exploitée

Contrairement à certains idées, le développement du bois énergie est loin d'entraîner une déforestation en France, En effet, environ 70% de l'accroissement biologique de la forêt française est utilisé par les différents acteurs de la filière. Les 30% restant représente une réserve énergétique considérable.

Une énergie qui concourt à notre indépendance énergétique

Avec près du tiers de sa superficie couverte de forêt, la France possède la plus grande forêt d'Europe.

Une énergie qui crée des emplois

La production de l'énergie bois est par définition une production locale, à proximité des points de consommation. De ce fait, cela favorise pleinement la création d'emplois locaux.

 

Le bois : une énergie moderne qui préserve notre environnement

Des appareils au rendement élevé

Les chaudières à bois Perge sont des appareils modernes avec de haut niveau de performance, équivalent à ceux utilisant des énergies fossiles.
Ainsi le rendement d'une chaudière à bois de classe 5 est-il supérieur à 90%.

Des rejets de poussières limités

Il en va de même pour les rejets de poussières. Contrairement à une idée répandue, les rejets de poussières des chaudières à bois modernes sont excessivement limités (inférieurs à 40 mg/Nm3), sans comparaison avec ceux d'une cheminée à foyer ouvert (jusqu'à 10.000 mg/Nm3).

Une hygiène de combustion de premier plan

Il en va de même pour les émissions de CO (inférieures à 400 mg/Nm3), sans comparaison avec celles d'une cheminée à foyer ouvert (parfois supérieures à 50.000 mg/Nm3).

 

Quelques données techniques

Masse volumique et masse apparente

Par définition, la masse volumique est la masse de combustible en kilogramme par unité de volume (en m3) à une température de 15°C. En pratique, on parlera plutôt de masse apparente, et non de masse volumique. En effet, la masse apparente correspond à une réalité que nous pouvons appréhender dans la vis de tous les jours, par exemple, pour le dimensionnement du volume de stockage du bois pour une habitation.

Un mètre cube apparent de bûches de bois est communément appelé le stère lorsque le bois est coupé en longueur de 1 mètre.

Masse volumique et masse apparente
Mais ce stère n'occupe plus que 0,8 m3 lorsque le bois est coupé en longueurs de 50 cm, voire 0,7 m3 si le bois est coupé en longueur de 33 cm.

La masse apparente d'un stère de bois dépend de l'essence considérée. En voici quelques exemples :

  Essences Masse d'un stère (kg/stère)
Feuillus Bouleau 320 à 380
  Hêtre - Frêne 360 à 420
  Chêne 380 à 450
  Charme 420 à 480
Résineux Sapin - Epicéa 260 à 320
  Pins 300 à 360

 

Pouvoir calorifique selon les essences et correspondance énergétique simplifiée avec les énergies fossiles

Essences

Pouvoir calorifique à
25% d'humidité (kWh/kg)

Volume en stère pour
1.000 litres de fioul

Volume en stère pour
1 tonne de propane

Chêne 3,52 6,9 9,5
Hêtre 3,45 7,5 10,3
Charme 3,54 6,3 8,6
Sapin 3,85 9,1 12,5
Pin 3,81 8,0 11,0

 

Préambule pour un bon fonctionnement

La combustion du bois

Une combustion sera la plus complète possible, si l'apport d'oxygène est approprié. UNe bonne combustion permet s'atteindre des températures de flamme de 1100°C donnant sa pleine puissance à la chaudière. L'air contenant l'oxygène (20% environ) est aspiré dans la chaudière grâce au phénomène de dépression créé soit par la cheminée (dans le cas d'une chaudière à tirage naturel), soit par l'extracteur (dans le cas d'une chaudière à tirage forcé). La maîtrise de cette dépression est primordiale. L'installation d'un modérateur de tirage adapté et son réglage sont obligatoire.

Une bonne cheminée pour un bon fonctionnement

Dans le cas d'une chaudière Perge à tirage naturel, le fonctionnement optimal est conditionné à la qualité de la cheminée. Elle doit remplir les conditions suivantes :

Cheminée 1 - sortie dégagée, dépassant le faîtage d'au moins 40 cm (DTU)
2 - Protection extérieure
3 - Isolation
4 - Section régulière et profil le plus rectiligne possible
5 - Tuyau de fumée isolé si possible avec une pente minimum de 20%
6 -Modérateur de tirage
7 - Tuyau vertical d'au moins 70 cm
8 - Trappe de ramonage hermétique
9 - Ventilation haute et basse de 4 dm2

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur le bois énergie, contactez Perge